Quelles sont les aides pour les primo-accédants ?

quelles-sont-les-aides-pour-les-primo-accedants

Quelles sont les aides pour les primo-accédants ?

Vous avez l'intention de devenir propriétaire ? S'il s'agit de votre premier achat, sachez que vous pouvez bénéficier de certaines aides mises en place par l'État. Quelles sont ces aides permettant de faciliter l'accession à la propriété ? Quelles sont les conditions pour y prétendre ? Nous répondons à vos interrogations !

Qu'est-ce qu'un primo-accédant ?

Avant de parler des aides dédiées aux primo-accédants, voici tout d’abord la définition de ce terme. “ Est considéré comme primo-accédant tout futur acheteur qui n'a pas été propriétaire d'une résidence principale lors des deux années écoulées. Il peut s'agir d'une personne isolée ou d'un couple. Dans ce cas, les deux conjoints doivent réunir les conditions.”

Cette mesure concerne uniquement la résidence principale. Vous pouvez donc être considéré comme primo-accédant si vous êtes locataire et en même temps détenteur d'une résidence secondaire. C'est également le cas si vous avez un ou plusieurs investissements locatifs.

Les aides pour les primo-accédants

Ces aides réservées aux primo-accédants vous permettent d'acheter votre premier logement neuf ou ancien. Vérifiez toujours les conditions pour savoir si vous y avez droit. Par exemple, certaines aides sont octroyées sous conditions de ressources.

Le Prêt à Taux-Zéro

Comme son nom l'indique, le prêt à taux zéro (PTZ+) vous permet d'emprunter une certaine somme pour votre achat immobilier sans payer d'intérêts.

Attention ! Ce prêt conventionné implique des conditions, notamment de ressources. Vos revenus ne doivent pas dépasser un certain plafond de ressources. Les plafonds de revenus dépendent de votre ménage, mais également de la zone géographique où se trouve le bien immobilier. Vous devez occuper le logement et y établir votre résidence principale dans un délai d'un achat après l'achat maximum, ou à la fin des travaux, le cas échéant.

La durée de remboursement est de 25 ans maximum.

Le Prêt à l'Accession Sociale

Réservé aux ménages à faibles revenus, ce prêt est destiné à faciliter l'accès à la propriété. Le prêt à l'accession sociale (PAS) sert à financer votre résidence principale, mais peut aussi être utilisé pour effectuer des travaux.

Plus souple que le PTZ+, il permet un remboursement étalé sur une période allant de 5 à 35 ans maximum.

Le Prêt Conventionné

Plus large, ce prêt pour l'acquisition d'un logement est octroyé sans conditions de ressources. Il donne également droit aux Aides Personnalisées Logement (APL) versées par la CAF.

Le Prêt Action Logement

Ce prêt est octroyé aux salariés d'une entreprise disposant d'au moins 10 salariés. Le remboursement du prêt peut s'étaler sur 20 ans. Ce prêt à 1 % peut être employé pour financer 40 % du coût total de l'opération immobilière.

Quels sont les autres avantages pour les primo-accédants ?

Outre ces aides financières, acheter un logement neuf offre d'autres avantages, notamment une TVA au taux réduit de 5,5 % pour les biens situés dans une zone d'Aménagement et de Rénovation Urbaine ou zone ANRU.

Vous pouvez également bénéficier d'une exonération totale ou partielle de la taxe foncière durant les deux premières années selon les communes et des frais de notaire réduits par rapport à l'ancien. Ces deux avantages typiques des logements neufs concernent tous les acquéreurs, et pas seulement les primo-accédants.