Quelles aides pour l'achat d'un logement neuf ?

quelles-aides-pour-l-achat-d-un-logement-neuf

Quelles aides pour l'achat d'un logement neuf ?

Vous souhaitez acheter un logement neuf ? Besoin d’une aide financière pour réaliser votre rêve ? Nombreuses sont les aides et subventions facilitant votre accession à la propriété. Tour d’horizon sur les aides vous permettant de financer votre achat immobilier.

Le Prêt à Taux Zéro

Mis en place par les pouvoirs publics, le Prêt à Taux Zéro ou PTZ s’adresse aux foyers modestes et intermédiaires souhaitant devenir propriétaire de leur habitation. Accordé sous conditions de ressources (plafonné selon la zone où se situe le logement), ce prêt est proposé par l’État sans taux d’intérêt

Celui-ci ne peut certes pas rembourser l’intégralité de votre acquisition. Le PTZ peut néanmoins financer jusqu’à 40 % du montant de votre habitation et bénéficier d’un remboursement différé. D’autre part, cette aide peut être cumulée avec d’autres prêts incluant le crédit immobilier classique et s’étend entre 20 et 25 ans.

Le Prêt d'Accession Sociale

Cumulable avec le Prêt à Taux Zéro, le PAS se tourne également vers les ménages aux revenus modestes. Ces revenus doivent bien entendu rester inférieurs à certains plafonds déterminés par le nombre de personnes constituant le foyer et la zone dans laquelle se situe le bien. 

En le complétant par l’aide personnalisée au logement ou un prêt d’épargne logement, le Prêt d’Accession Sociale peut financer à 100 % votre future résidence principale. La durée du remboursement varie entre 5 et 35 ans. Le taux d’intérêt (fixe ou révisable) dépend, quant à lui, de l’organisme prêteur.

Le Prêt Action Logement

Si vous désirez acheter un logement ne demandant pas de travaux, vous pouvez prétendre au Prêt Action Logement. Accordé par un organisme collecteur, celui-ci vous permet d’obtenir jusqu’à 25 000 euros avec un taux compris entre 0 et 1 %. 

Se tournant vers les salariés de grandes entreprises non agricoles, le PAL peut financer jusqu’à 30 % du montant total du logement. Complètement libre, la durée du remboursement ne doit pas dépasser 20 ans.

Le Prêt Épargne Logement

Souscrire à un Plan d’Épargne Logement vous permet également de profiter d’un crédit d’aide. Ce placement à moyen terme doit néanmoins être uniquement destiné à l’achat d’un bien en tant que résidence principale ou secondaire. 

Le montant du crédit dépend de la date d’ouverture du compte et des intérêts acquis durant toute la période d’épargne. Celui-ci dépasse néanmoins toujours le taux de rémunération de 1,7 point. Avec un PEL de 2 % d’intérêt, par exemple, vous pouvez bénéficier d’une aide à hauteur de 3,7 %.

Le prêt conventionné

Si vous souhaitez profiter de cette aide, intéressez-vous aux banques qui ont passé une convention avec l’État. Celui-ci vous permet d’acquérir votre nouvelle résidence (secondaire ou principale) sans aucune condition de ressource. 

En plus de donner droit à l’APL (Aide personnalisée au logement), ce crédit propose un taux d’intérêt de 6,20 % à 6,65 %. Il vous faut néanmoins occuper le logement pendant moins d’un an après son acquisition ou l’achèvement des travaux. 

Les aides locales (commune, département, région), celles de l’employeur et des mutuelles peuvent également soutenir financièrement votre projet. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel dans l’immobilier neuf pour trouver l’aide qui facilitera l’acquisition de votre nouveau logement.