Quel budget pour acheter dans le neuf ?

quel-budget-pour-acheter-dans-le-neuf

Quel budget pour acheter dans le neuf ?

Les logements neufs offrent de nombreux avantages financiers ainsi qu'au niveau de confort et aménagement. Ils séduisent aussi bien les investisseurs locatifs que les primo-accédants.

Comme il s'agit souvent d’un investissement sur le long voire très long terme, il convient de définir précisément son budget et ses ressources. Voyons comment établir votre budget en fonction de votre profil ( revenus, apport initial, capacité d’emprunt...), du prix d’achat et des aides financières disponibles.

Comment définir votre budget immobilier ?

Votre budget doit inclure ces éléments :

  • Le prix du logement qui, parmi d’autres raisons, varie selon les m2, la localisation et l’aménagement.
  • Les frais liés à l’achat : frais de notaire, frais d’agence immobilière...
  • La capacité d’emprunt de l'acquéreur
  • Les frais liés au crédit immobilier
  • Les aides à l’acquisition dont on peut bénéficier
  • Les impôts

Comment calculer sa capacité d’emprunt ?

La plupart du temps, recourir à un prêt immobilier est indispensable. Contactez votre banque et d’autres établissements pour connaître les conditions du prêt et le montant qu’ils pourraient vous accorder.

En général, les banques se basent sur un taux d’endettement de 33%. C’est-à-dire que les mensualités de remboursement de prêt et d’assurance de votre prêt ne doivent pas dépasser un tiers de vos revenus.

Ainsi, vos mensualités ne vous empêcheront pas d’assumer les dépenses quotidiennes.

Quelles sont les aides à l’acquisition dans le neuf ?

L’achat d’un logement donne droit à des aides financières.

Dans le cas d’un investissement locatif, vous pouvez obtenir une réduction d’impôts par le biais via la loi Pinel. Consultez notre fiche « L'investissement Pinel » pour plus de détails.

Pour financer l’achat de sa résidence principale, il existe plusieurs aides : avantages fiscaux, réduction des frais, prêts à taux zéro...

En fonction de vos ressources, vous pouvez prétendre au Prêt à Taux Zéro (PTZ). Le PTZ est un prêt complémentaire qui accompagne un autre prêt (par exemple, le prêt standard).

La durée de remboursement varie selon les revenus des emprunteurs : plus les revenus sont élevés, plus cette durée sera courte. Découvrez toutes les conditions du PTZ.

Quels sont les frais liés à l’achat ?

En dehors du prix de vente du logement, il faut tenir compte des autres dépenses, qui vont impacter de façon significative sur le budget total.

Les frais de notaire : à hauteur de 6% à 7% pour l’ancien, les frais pour le neuf représentent environ 3 à 4% du prix du logement.

Les frais liés au prêt : quand vous contractez votre prêt immobilier, vous devez souscrire à des garanties et assurances ; l’assurance décès-invalidité est obligatoire tandis que l’assurance perte d’emploi est facultative. Pensez aussi aux frais de dossier (de 1% du montant de l’emprunt) et à la garantie (hypothèque ou caution) pour se protéger contre une éventuelle défaillance de l’emprunteur (comptez entre 1000 et 3000€).

La taxe foncière : dans le neuf, vous bénéficiez d’une exonération pendant 2 ans à compter du 1º janvier suivant l’achèvement de la construction.

Nous contacter