Construire sa maison : comment choisir la taille de son terrain à bâtir ?

construire-sa-maison-comment-choisir-la-taille-de-son-terrain-a-batir

Construire sa maison : comment choisir la taille de son terrain à bâtir ?

La première étape de votre construction consiste à choisir un terrain à bâtir. Et quelle étape !

Il n’y a pas de réglementation nationale sur la taille minimale et maximale des constructions individuelles : il revient à chaque commune de la définir selon un plan d’urbanisme et d’occupation des sols.

Voici nos conseils de pro pour choisir la bonne superficie et le terrain qui ne vous laissera aucun regret.

Etape 1 : Consulter la législation propre à la commune

Selon les communes, les contraintes de construction varient. Votre future maison doit donc répondre aux exigences légales imposées par la mairie. Il est recommandé d’avoir toutes ces contraintes en tête avant même de se lancer dans le dessin du plan 3D. Demandez donc le Plan d'Occupation des Sols (POS) ou le Plan Local d'Urbanisme (PLU).

Le COS (Coefficient d’Occupation des Sols) définit par exemple le rapport entre une parcelle et le ou les bâtis qu’elle accueille.

Ces règles pourront concerner la hauteur des maisons individuelles, la distance minimale entre voisins et par rapport à la voie publique, les matériaux de construction ou encore le style architectural. Ces règles pourront même vous imposer une certaine couleur pour les murs extérieurs ou l’aspect de la façade. Ceci étant dit, la plupart des communes offrent une très grande liberté dans la construction.

Conseil : demandez le certificat d’urbanisme du terrain qui vous intéresse. Vous aurez un résumé de toutes les contraintes à respecter impérativement.

Etape 2 : Faire un plan de sa maison

Il est possible de faire un plan réaliste de votre future maison. Pour ce faire, utilisez un logiciel tel que Kozikaza ou Sweet Home 3D. Ces logiciels vous aideront à faire un plan 2D et ou 3D à l’échelle de votre projet.

Nous vous invitons à consulter notre article pour plus de détails sur le sujet : Comment faire le plan de ma maison

Une maison à étage prend moins de place et empiète donc moins sur l’espace extérieur (jardin, potager, jeux pour les enfants, piscine, grange, cabane à outils...). Tout dépendra de vos envies : d’où l’importance du plan 3D. Passez-y du temps et s’il le faut, faites appel à un professionnel.

Notez que les terrains éloignés du centre-ville présentent certes plus de superficie (et sont moins chers au m2) mais encore faut-il qu’ils soient viabilisés, c’est-à-dire raccordables sans problème aux réseaux (eau, électricité, gaz, internet, tout-à-l’égout). Qui dit terrain plus grand dit frais d’entretien : tenez-en compte dans votre plan financier.

Une fois que votre projet a pris forme, vous avez une idée très précise de la superficie de votre maison.

Etape 3 : Faire le bornage

Le cadastre est une chose, le bornage une autre. Là où le premier donne une bonne idée du terrain disponible, le deuxième est réalisé par un géomètre-expert, apte à délimiter très précisément votre terrain. En faisant borner votre terrain; vous vous prémunissez contre les empiètement de terrains et les litiges avec le voisinage.

Consultez notre article sur le sujet : Comment faire le bornage de mon terrain ?

Nous contacter pour un achat, une vente ou un accompagnement