Comment bien choisir son terrain à bâtir en 5 étapes ?

comment-bien-choisir-son-terrain-a-batir-en-5-etapes

Comment bien choisir son terrain à bâtir en 5 étapes ?

Avant même de dessiner les plans 3D de la maison de vos rêves, il vous faut trouver un terrain à bâtir.

1. Établir un budget et des critères de choix

Commencez par fixer un budget pour votre projet immobilier (apport personnel, prêt à la banque, aides fiscales…).  Construire une maison est un investissement important. Il faut donc bien y réfléchir et prendre en compte tous les éléments. Ce budget est approximatif, mais il doit pouvoir couvrir l’achat du terrain et la construction du bien. Une fois que vous avez un ordre d’idée, vous pouvez regarder les prix au m2 près de chez vous ou d’une tout autre région.

Nous vous recommandons de ne pas transiger sur vos principaux critères de choix. Dans le cas contraire, vous risquez d’être déçu et de regretter votre achat.

2. Consulter les prix au m2

Les prix au m2 sont intimement liés à l’emplacement et ses spécificités : la proximité avec les commodités (par exemple : une école, des commerces, des services publics…) et plus généralement la qualité du cadre de vie (bruyant, proche d’un espace vert…) conditionnent le prix.

Attention : un prix au m2 trop bas peut cacher des taxes assez chères !

3. Faire une liste de terrains à visiter

Cherchez quatre ou cinq terrains qui, dans un même secteur géographique, correspondent à vos critères de choix. Nous concernant, nous proposons une grande variété de terrains à bâtir dans tout le Sud de la France :

Montpellier et ses environs

Toulouse et ses environs

Dans les Pyrénées-orientales et partout en Occitanie

4. Se rendre sur place

Si vous avez fait une première prospection, il n’y a aucune raison que vos visites soient infructueuses. Soyez néanmoins attentif aux nuisances sonores et olfactives. Le repos est un des principaux critères de choix. Il faut donc que votre terrain soit sur une zone tranquille, si possible éloignée des axes routiers et sans effluves d'égout ou d’une station d’épuration. Il faut également vérifier que le terrain est viabilisé ou pas. C'est un critère qui influence grandement le prix final de votre achat.

5. Demander l’avis d’un expert

Un professionnel est en mesure d’anticiper les désagréments. Son expérience est précieuse pour valider la qualité du sol ou encore l’orientation du terrain (et donc de votre future maison), mais aussi pour lever les doutes, qui ne cessent de s’accumuler au fur et à mesure que le projet se concrétise…Il vous aidera à choisir entre des terrains en lotissement et des terrains en isolés disponibles dans la zone que vous visez. Le professionnel est aussi là pour vous apporter de la sérénité. Aucun détail ne lui échappe :

  • Accessibilité du terrain
  • PLU
  • Nature des sols
  • Raccordement
  • Couverture réseau (4G)
  • Taxe d’habitation et taxe foncière

Nota : un terrain est “viabilisé” s’il est raccordable aux réseaux (eau potable, électricité, gaz, téléphone, internet…). Que la viabilisation soit incluse ou non dans le prix d’achat, il est essentiel de vérifier que votre terrain est viabilisé.

Parlons de votre projet immobilier de vive voix : contactez-nous !