DÉCOUVREZ NOS TERRAINS A BATIR!



ZOOM SUR

terrain a batir Terrain à bâtir AVIGNON Vaucluse

Terrain à bâtir

AU DOMAINE DE L'OPÉRA: Côté Cour (acte 1)

AVIGNON Vaucluse

Découvrir

ZOOM SUR

terrain a batir Terrain à bâtir BEZIERS Hérault

Terrain à bâtir

LES PARCS DU FRIGOULAS

BEZIERS Hérault

Découvrir

ZOOM SUR

terrain a batir Terrain à bâtir PALAJA Aude

Terrain à bâtir

LE DOMAINE DE REQUESTA - Tr 1 et 2

PALAJA Aude

Découvrir

ZOOM SUR

terrain a batir Terrain à bâtir TREBES Aude

Terrain à bâtir

LES COTEAUX FLEURIS - Tr 1 Ph 1

TREBES Aude

Découvrir

DÉCOUVREZ NOTRE APPLI !

FINANCER VOTRE PROJET

terrain a batir,terrain,terrain a batir 34, terrain a batir 66, terrain a batir 31, terrain a batir 30, terrain a batir 11


L'offre de crédit est diverse et variée : quelques conseils pour mieux négocier un prêt immobilier.
 

  • LA NEGOCIATION PREALABLE :
    - Faire jouer la concurrence : les conditions de crédit peuvent sensiblement varier d'un organisme bancaire à l'autre.
    Pour diverses raisons (tenir des objectifs par exemple), certains établissements, baissent leurs taux. Il faut saisir l'opportunité.
    Votre propre banque ne sera pas toujours le moins-disant… tant qu'on ne lui aura pas soumis les propositions des concurrents.
    - La règle (non contractuelle) dite du tiers des revenus : La plupart des banques retiennent le principe que la mensualité remboursée du prêt immobilier ne doit pas excéder 33% du revenu mensuel net, après déductions des crédits en cours (voiture, prêts à la consommation…)
    - Méfiez-vous des taux annoncés ! La meilleure analyse des différentes propositions consiste à comparer les mensualités indiquées, à durée égale du prêt. Ne pas négliger les frais de dossier.
    - les prêts sont toujours assortis d'une assurance décès-invalidité qui augmente la mensualité. L'assurance proposée par la banque n'est pas obligatoire. Vous pouvez, si vous obtenez de meilleures propositions, vous assurer auprès de l'assurance de votre choix.
    - Taux fixe ou taux variable ? En période de taux d'intérêt bas, on peut préférer le taux fixe. Il permet de connaître sa mensualité dés le départ pour la durée du prêt.
    Le taux variable permet, bien utilisé, d'alléger la mensualité de départ. Il peut aussi être utilisé si l'on attend une rentrée d'argent (reprise d'activité ou promotion) car il est remboursable sans pénalités.
    Si on choisit le taux variable, il est prudent d'obtenir le plafonnement du taux ou de la mensualité (par allongement du crédit).
  • APRES L'ACCORD DE PRET :
    Une fois votre dossier étudié, s'il est accepté, l'organisme bancaire va émettre une offre de prêt qui mettra en jeu plusieurs délais :
    - La réception de l'offre déclenche un double délai : a. L'emprunteur dispose d'un délai d'un mois pour accepter l'offre de prêt, au delà duquel la banque n'est plus engagée (à surveiller en période d'augmentation des taux). b. A l'intérieur de ce délai, l'emprunteur dispose d'un délai de réflexion incompressible de 10 jours au cours duquel il ne peut accepter l'offre de prêt. En conséquence une offre de prêt ne peut être retournée à l'organisme émetteur que 11 jours après réception. Toute offre retournée avant ce délai sera nulle et il faudra alors rééditer l'offre et recommencer les délais.
    - L'acceptation de l'offre : une fois l'offre acceptée, la banque doit maintenir les conditions de l'offre pendant 4 mois. Au-delà, elle n'est plus engagée et peut refuser le déblocage des fonds.
    - L'appel de fond est fait par le notaire désigné dans le dossier de prêt. Les intérêts commencent à courir au déblocage de fond, en proportion des sommes débloquées (il est possible de négocier avec le banquier un différé d'amortissement : dans ce cas, les intérêts intercalaires s'ajoutent au capital emprunté).
 

ACTUALITES